Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog est dédié à ma passion de la montagne, que ce soit randonnée, alpinisme, ski de randonnée, escalade, cascade de glace, goulottes ou via ferrata ainsi qu'à mes voyages en Europe et dans le monde. Bonne visite dans mon petit monde de rêve !

20 Jul

Lagginhorn - 4010 m

Publié par Les Chouchoux  - Catégories :  #Les 4000, #Courses de neige

Ce week-end est particulier, puisque c'est l'anniversaire de notre rencontre ! Nous décidons tout d'abord de passer un week-end en amoureux et de fêter ça au Mönch et à la Jungfrau.

Mais la neige tombée vendredi et samedi nous fait renoncer à l'arête effilée du Mönch et aux pentes raides de la Jungfrau... projet remis à plus tard.

Pour la énième fois de la saison nous trouvons un plan B, le Lagginhorn qui se trouve en dessus de Saas-Grund. Nous n'avons jamais parlé de ce sommet, mais la course n'étant pas difficile, cela devrait bien passer malgré la neige.

Du coup, Georges l'ami de notre petite Anouk se joint à nous... course d'initiation pour lui, en vue de la traversée du Mont Rose que nous prévoyons de faire prochainement tous les quatre.

Nous partons samedi à midi de Sion, sous la pluie, en se demandant ce qui nous attend là-haut. Arrivés dans la vallée de Saas, le temps est bien meilleur et le ciel partiellement dégagé.

Nous prenons la télécabine jusqu'à Kreuzboden et il nous reste environ 50 minutes de marche jusqu'à la Weissmieshütte. Il reste encore de la neige malgré le retour du soleil et le vent est glacial.

Enfin, arrivés à la cabane nous nous installons tranquillement avant de réviser notre mouflage et de l'expliquer à Georges. L'heure du repas approche rapidement et nous nous mettons à table alors que la splendide chaîne des Mischabels se dévoile à nos yeux.

Nous mangeons comme des rois et restons un moment à table à papoter tranquillement avant d'aller faire quelques photos des sommets dégagés et de notre course du lendemain !

Comme d'habitude la nuit est interminable et je me repose plus que je ne dors, bercée par les ronflements de mes deux hommes :-)

L'heure de se lever arrive enfin et nous déjeunons tranquillement avant de partir vers 5h00. La course ne comporte pas de difficulté particulière et le glacier n'est pas crevassé. Aussi, nous ne sommes pas stressés par l'horaire.

Nous partons donc tranquillement en direction du glacier avec le jour qui commence à se lever. Après environ une demi-heure, nous attaquons l'arête en rochers (maximum II à quelques endroits). Le neige est bien présente et nous devons garder nos crampons.

Cela n'est pas un problème, mais pour notre cher Georges, la situation n'est pas si évidente. Marcher avec des crampons pour la première fois sur une arête en mixte n'est pas forcément facile ! De plus il neige encore un peu et nous sommes dans les nuages. Ambiance assurée...

Enfin, très courageux il nous suit sans se plaindre... nous sommes récompensés de nos efforts lorsque nous arrivons sur la dernière pente raide, sous le sommet, par un ciel qui se dégage et une vue à couper le souffle.

Tout le massif des Mischabels s'offre à nous et c'est avec plaisir que nous voyons ces sommets dont le Nadelhorn que nous avons fait l'année dernière et le Dom qui nous attend en août.
Sommet du Lagginhorn
De l'autre côté le Mont-Rose majestueux et le Weissmies que nous avons également fait l'année passée en traversée. Le Strahlhorn et l'Allalin où nous avons d'excellents souvenirs !

La pente est assez raide et le vent glacial nous coupe le souffle et nous gèle les mains et le visage, mais le sommet est en vue ! Par chance, nous l'avons pour nous tout seuls et grimpons jusqu'à la croix faire quelques photos avant de redescendre un peu se mettre à l'abri du vent.

Les grand sommets des Alpes Bernoises sortent au dessus des nuages avec le Fletschhorn au premier plan et comme toujours ce sont des vues incroyables.

Nous prenons le temps de faire une longue pause avant de reprendre la descente qui se révèle un peu fastidieuse pour notre cher ami. La neige a déjà bien fondu sur les rochers, mais nous sommes encore obligés de garder nos crampons et il n'est pas facile de rester stable et ne pas se tordre les chevilles !

Enfin, toujours courageux Georges continue son chemin sans se plaindre malgré la fatigue qui commence à se faire sentir.... Nous prenons le temps, question de ne pas dégoûter notre ami de la montagne et sommes bien contents lorsque nous arrivons à nouveau sur le glacier.

Le soleil brille de mille feux et il ne nous reste plus qu'une courte descente avant de pouvoir enfin enlever ces foutus crampons ! Georges n'y croyait plus, mais tout arrive ! :-)
Lagginhorn-19-juillet-2009N7372.jpg
Nous profitons du beau temps pour manger quelque chose avant de rejoindre la cabane prendre nos affaires. Samedi nous avions décidé de faire la descente de Kreuzboden à Saas Grund en trotinettes et nous nous dépêchons donc de rejoindre la télécabine pour réserver les fameux engins !
Lagginhorn-19-juillet-2009N7378.jpg
Chose faite, elles sont réservées pour 16 h 00 et nous avons encore une bonne heure pour faire un pic nic bienvenu et nous reposer dans l'herbe.

A 16 h 00 c'est parti, nous nous élançons tous les trois pour 11 km de descente en trotinette... le premier kilomètre est un peu fastidieux pour moi, tandis que les garçons sont tout de suite à l'aise et et foncent à pleins tubes ! M'enfin, je ne vais pô me laisser faire et me laisse petit à petit griser par la vitesse !

Gros fous rires dans cette descente mémorable avec vue imprenable sur les imposants 4000 de Saas Fée ! Nous arrivons  la voiture crevés mais vraiment heureux et le coeur rempli de moments inoubliables !

Il ne manquait que notre petite Anouk à ce merveilleux week-end, mais nous allons bientôt nous ratrapper. En attendant, grâce à Georges, nous nous sommes rappelés qu'il n'y a finalement pas de 4000 facile et que la haute montagne est toujours une aventure. Si les difficultés ne sont pas d'ordre technique, la longueur de la course, les conditions et la forme physique de chacun peuvent bien compliquer les choses et parfois être fatales. Et n'oublions pas non plus que lorsque nous sommes au sommet, seule la moitié de la course est faite et que le retour est souvent tout aussi long et pas plus facile.
Lagginhorn-19-juillet-2009N7395.jpg
Enfin, nous tâchons d'être toujours prudents et savons renonçer si nous estimons de pas être en sécurité. Et ainsi nous profitons dès que possible de nous évader dans ces belles montagnes au coeur desquelles nous avons la chance de vivre !
Lagginhorn-19-juillet-2009N7388.jpg
Un grand merci à Georges pour son agréable compagnie et un grand coup de chapeau pour son courage et sa tenacité ! On est fier de toi :-)

Albrum photos : http://www.leschouchoux.com/album-1425341.html

Topo : http://www.camptocamp.org/routes/53794/fr/lagginhorn-voie-normale

Weissmieshütte : http://www.vs-wallis.ch/wallis/huetten/weissmies.html

Commenter cet article

barni 24/07/2009 12:43

Et oui c'est moi... comme quoi le monde est petit ;o)

Chouchoue et Chouchou 24/07/2009 13:29


trop drôle ! oui, comme le monde est petit :-)


Barni 24/07/2009 10:51

Salut
Encore un excellent reportage de la course. Et cette fois je peux dire que j'ai fais une partie du chemin avec vous.... enfin surtout mon matos glacier ;o)
Bon week-end

Chouchou et Chouchou 24/07/2009 11:39


Salut Christophe,
m'enfin, tu vas pas me dire que c'est toi qui a prêté le matériel de Dgeôdges ?!! c'est incroyable ça !! bon, ben peut être bien qu'un jour on va se rencontrer quelque part :-) bon week-end à toi
et bravo pour tes dernières photos, toujours aussi belles


Archives

À propos

Ce blog est dédié à ma passion de la montagne, que ce soit randonnée, alpinisme, ski de randonnée, escalade, cascade de glace, goulottes ou via ferrata ainsi qu'à mes voyages en Europe et dans le monde. Bonne visite dans mon petit monde de rêve !