Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est dédié à ma passion de la montagne, que ce soit randonnée, alpinisme, ski de randonnée, escalade, cascade de glace, goulottes ou via ferrata ainsi qu'à mes voyages en Europe et dans le monde. Bonne visite dans mon petit monde de rêve !

03 Mar

Traversée Aiguille des Grands-Montets - Le Tour par les 3 cols

Publié par Les Chouchoux  - Catégories :  #Ski de randonnée, #Massif du Mont-Blanc

C'est reparti pour un week-end de grand beau temps et ça sent le début du printemps et les belles courses en haute montagne qui approchent ! En plus c'est le dernier week-end où Chouchou est absent pour son travail !

P1010692C'est vraiment une période que nous aimons particulièrement et on s'en réjouit d'avance, d'autant que comme toujours nous sommes bourrés de projets, qui nous l'espérons vont pouvoir se réaliser !

P1010694Pour se remettre un peu dans l'ambiance, je pars ce matin avec mon fidèle copain de cordée Olivier pour la traversée des 3 cols au départ de l'Aiguille des Grands Montets à Argentières.

P1010707Il fait un temps absolument magnifique et on imagine bien que nous ne serons pas seuls sur cet itinéraire bien connu, entre autre parce qu'il est en partie la première étape de la haute-route Chamonix-Zermatt.

P1010709Et effectivement lorsque nous arrivons pour prendre la benne à 8h30, c'est comme toujours blindé de monde. Comme dit Olivier, on est mis en boîte et le téléphérique nous emmène à 3233 m d'altitude en quelques minutes. Tout s'est bien passé, on a évité un coup de piolet dans l'oeil, un ski sur la tête et un ou deux coup de coudes :-)

P1010711Enfin une fois arrivés, le monde s'évacue rapidement et nous prenons notre temps pour admirer le paysage et faire quelques photos. Toute la vallée est sous le stratus, tandis qu'ici il n'y a pas un nuage et en plus il ne fait même pas froid.

P1010714Nous descendons les escaliers et nous équipons au soleil, émerveillés par toutes ces belles montagnes ! C'est la première fois qu'Olivier vient ici et il est sous le charme ! De mon côté j'ai déjà fait deux ou trois courses comme la Petite Verte, l'Aiguille d'Argentière et l'Aiguille du Chardonnet, mais il me reste encore un ou deux rêves à réaliser... pour bientôt si tout va bien :-)

P1010726Mais d'ici là, nous chaussons nos skis et nous laissons glisser sur le glacier des Rognons en direction du Glacier d'Argentière. Notre premier objectif du jour, le col du Chardonnet et droit devant nous, on ne peut pas le rater !

P1010605

Nous avons de bien gros sacs, car après quelques renseignements, Pascal m'informe qu'il y a deux rappels de 50 m pour descendre du col et que la rimaye passe, mais semble bien fragile. Du coup on a embarqué deux brins de 50 m, ça nous fera l'entraînement pour les prochaines courses :-)

P1010730Enfin pour l'instant ce n'est pas trop pénible, il n'y a qu'à descendre, nous longeons quelques belles goulottes et passons sous la Verte où j'en profite pour jeter un oeil envieux au Couturier ! Si si, j'irai bientôt lui rendre visite, même si je me demande encore comment je vais faire ! :-)

P1010720La neige est tout à fait correcte et même si c'est hyper tracé, on arrive à bien skier ! Comme toujours on prend le temps de profiter du cadre splendide et de faire des photos.

P1010732Arrivés au sur le glacier d'Argentière, on se régale encore un moment de cette vue grandiose et d'admirer toutes ces faces nords absolument impressionnantes en mettant nos peaux.

P1010735C'est parti pour la première montée de la journée, 750 m de dénivelé pour arriver au col du Chardonnet. Ce qui est bien quand on prend le temps de faire des photos, c'est que tout le monde est devant et qu'après on a une paix royale :-)

P1010755Du coup nous montons seuls, il n'y a pas un bruit, trop top ! Nous prenons l'options rive droite du glacier, car c'est au soleil et on n'a pas trop envie d'aller à l'ombre. Mais après dix minutes on cuit et on va sentir passer cette montée pourtant pas si longue.

P1010752La trace est bonne mais bien dure et comme nous sommes des tronches de valaisans, on ne met pas les couteaux qui pourtant sont dans le sac. Enfin en partie, car on a frôlé la catastrophe quand Olivier les a perdus ! Je me demande encore s'il n'a pas fait exprès pour faire un peu plus de dénivelé... du coup j'ai jeté mon gant aussi, pour qu'il ne descende pas seulement pour les couteaux :-)

P1010756Ca promet pour la journée si on fait déjà les Dupond après 20 minutes de montée ! M'enfin la bonne humeur est là et on continue tranquillement. Je dois retenir mon copain qui veut aller casser le glacier pour en faire des glaçons pour le pastis, parce qu'à ce rythme là on va dormir dehors :-)

P1010615Nous arrivons bientôt en vue du col et s'il n'y a pas beaucoup de dénivelé, je trouve que c'est long. Ou alors je ne suis pas dans un bon jour, ça c'est possible aussi ! Olivier de son côté à de grosses douleurs à la hanche, mais il veut tout de même continuer.

P1010773Nous sommes donc bien contents d'arriver au col du Chardonnet, ça c'est fait ! On en profite pour se poser un peu et voir comment ça va, sinon on a deux possibilité, redescendre ou appeler l'hélico si vraiment ça va pas.

P1010777Mais d'une fois que nous redescendrons le col, nous devrons continuer. Olivier me dit que ça va aller et qu'il ne veut pas renoncer. Nous nous préparons donc pour les rappels, tandis qu'un groupe d'espagnols fort sympathique, mais bruyant arrive.

P1010784

Je prépare le rappel est descend en direction du glacier de Saleinaz, ça c'est par chez nous :-) La neige est bien dure et on aurait pu désescalader, mais comme j'ai une monstre trouille des rimayes, j'aime mieux avoir la corde. Je me souviens d'une pataugée mémorale en descendant de la Gabarrou-Albinoni au Tacul et j'aime pô ça !

P1010620

Olivier me rejoint et je pars pour le deuxième rappel tandis que les espagnols si mettent aussi. C'est un peu le brouhaha, mais je trouve ça assez rigolo et surtout je les trouve bien téméraire ! Bref, je passe la rimaye en vitesse et effectivement le pont tient, mais il n'a pas l'air des plus solide !

P1010788

Olivier arrive à son tour et nous nous préparons pour la suite. C'est chaque fois toute  une histoire, tirer la corde, plier les deux cordes, crocher les chaussures, mettre les skis etc... Mais le cadre est magnifique et on se régale !

P1010789Nous nous laissons ensuite glisser en rive gauche du glacier de Saleinaz en restant le plus haut possible pour ne pas perdre trop d'altitude. Ensuite on recommence, déssérer les chaussures, remettre les peaux et surtout admirer le paysage ! On se régale avec une vue extraordinaire de la Dent-Blanche au Grand-Combin en passant par la Grande-Lui, magnifique !

P1010797C'est tellement beau, je me verrai bien camper ici ! Mais bon c'est pas tout ça, il faut qu'on continue, car on n'est pas en avance pour changer :-)

P1010818Il y a 200 m de dénivelé pour atteindre la Fenêtre de Saleinaz et heureusement pour la hanche d'Olivier c'est quasiment plat, à part le dernier bout sous le col.

P1010826Cette fois-ci nous décidons de mettre les couteaux avant d'attaquer le col, faut quand même pas être cons deux fois comme dit mon copain de cordée :-)

P1010623Mais bon, quand c'est pas la journée, c'est pas la journée et Olivier a sa fixation qui ne fait que de tourner et du coup quand le ski se bloque, que c'est raide et qu'on ne s'y attend pas, ben on se casse la figure ! Heureusement sans mal, mais du coup on fout les skis sur le sac et ça va beaucoup plus vite ! On file dru dans la pente et on rejoint le col en ni une ni deux :-)

P1010841

D'ici encore une fois la vue est splendide et Olivier n'en fini pas de faire des découvertes ! Au moins ça, avec ce qu'il souffre je le trouve bien courageux et toujours bon compagnon, même pas qu'il râle !

P1010842Nous avons une vue grandiose sur le plateau du Trient et les Aiguilles du Tour, encore quelques merveilleux souvenirs par ici ! On se pose un moment, on fait quelques photos et on parle encore un peu avec les espagnols qui partent en direction de la cabane Trient.

P1010863D'ici il ne reste plus que 50 m de dénivelé avant d'atteindre le dernier col du jour, le col supérieur du Tour, ensuite on range les peaux, les couteaux et tout le chenis et on se laisse glisser jusqu'en bas, youpie :-)

P1010850Un petit vent froid nous accompagne jusqu'au col et du coup on presse un peu le pas. Nous croisons quatre français qui vont au col du Tour, tandis que nous continuons seuls.

P1010894Nous arrivons quelques minutes plus tard vers notre dernier objectif de la journée, ça c'est fait ! D'ici encore une fois la vue est grandiose et toujours différente !

P1010902Tout d'abord le Chardonnet et sa magnifique arête Forbes dont je garde un souvenir extraordinaire, la vallée, le glacier du Tour où nous allons descendre, grandiose !

P1010898Quelle journée de rêve ! Nous avons sans arrête eu des vues différentes et plus belles les unes que les autres, une météo incroyable et finalement peu de monde, puisqu'ils étaient tous devant :-)

P1010900 Nous faisons une dernière petite pause ici et je pense enfin à manger quelque chose. Oui bon, ça fait depuis hier soir que je n'ai rien avalé, j'ai oublié ! Du coup ma tresse russe maison passe bien et on se régale ! Moi j'dis des vies pareilles c'est un rêve !

P1010922  

Nous enlevons nos peaux pour la dernière fois de la journée, fermons nos chaussures et descendons quelques mètres à pieds sur les rochers avant de mettre nos skis.

P1010923Cette fois-ci c'est parti pour plus de 2500 m de descente, youpie ! La première partie depuis le col supérieur du Tour jusqu'au glacier du Tour est dure et donc bien skiable, mais ensuite c'est le gros carton !

P1010924En même temps on s'attendait à ne pas faire du super ski, mais là ça dépasse nos espérences les plus folles :-) Par contre c'est beau, des vagues en neige, sauf que quand ça casse, ben c'est pas drôle !  

P1010641Enfin, on se débrouille comme on peut et on descend malgré tout, mais on va la sentir passer comme on dit chez nous ! On essaie de trouver les endroits les plus tracés en espérant que ce soit dur, mais on arrive sans arrête sur du carton. Du coup c'est pas difficile, je suis comme un pantin sur mes skis !

P1010930Comme dit Olivier, on ne mettra pas de notre de style... mon dieu heureusement qu'on n'est pas filmés... m'enfin le ridicule ne tue pas il parait ! Du coup on fait encore plus de pauses que d'habitude pour se reposer un peu et on en profite pour admirer encore et toujours le paysage.

P1010939Mais nous ne sommes encore pas au bout de nos peines et le final dans les vernes et dans les combes est mémorale, on ne va jamais l'oublier.  

P1010646M'enfin nous rejoignons finalement le Tour entiers, bon je me suis prise quand même deux belles gamelles, mais sans mal ! Du coup on manque le dernier bus pour 10 secondes, mais par chance un guide super smpa nous embarque et nous ramène à Argentière, on arrive même avant le bus, la classe !

P1010944Et voilà, encore une sacrée journée ! Je savais que la course serait longue, mais pas à ce point là ! Enfin si la neige avait été meilleure, nous serions descendus bien plus vite ! En même temps on a même pas dû sortir la frontale :-)

P1010647Merci Olivier pour avoir encore une fois partagé une journée qu'on ne va pas oublier de si tôt et bravo d'avoir tenu le coup malgré tes douleurs ! Soigne toi bien et à tout bientôt !

Album photos : http://www.leschouchoux.com/album-2146613.html  

Topo :http://www.camptocamp.org/routes/45833/fr/col-du-chardonnet-traversee-aiguille-des-grands-montets-le-tour-les-3-cols

Commenter cet article

berangere 12/03/2013 20:18

TRES grand merci pour tes bons plans!
On recevra avec plaisir les topos que tu pourras nous envoyer.
Pour notre part, la p'tite famille habite Nice, et du point de vue escalade, ski et canyoning, on a de quoi faire...
Merci pour votre invitation, et nous vous la retournons si vous souhaitez découvrir notre belle région!
Au plaisir de te lire, je te salue chaleureusement.
Passez une belle semaine,
Bérangère.

bérangère 12/03/2013 16:42

Mon e-mail: beranjaq@yahoo.fr
:-))

berangere 12/03/2013 16:40

Bonjour et un grand merci pour ta réponse.
Pour les infos, nous serons une douzaine de jours en Corse, début juin, à Bavella et dans la Restonica.
On projette effectivement Candella di l'Oro et Symphonie d'automne et... d'autres grandes voies. Notre niveau est proche du votre, on grimpe dans le 5+ - 6a.
Notre objectif: se faire plaisir et s'offrir des souvenirs inoubliables!
Je pense donc qu'on a pas mal de points communs...
Et effectivement, si en plus tu nous proposes des topos... que demander de plus???!!!
Surtout, ne change rien à ton blog, c'est "que du bonheur" et ça remonte le moral quand le temps nous empêche nos belles escapades.
Bonne soirée et à tout bientôt,
Bérangère.

Les Chouchoux 12/03/2013 17:48



Merci beaucoup pour le gentil message, ça fait toujours plaisir d'avoir un retour, car le blog me prends des heures ! :-) Je vais donc sortir mes topo et vous envoyer tout ceci, il y a de quoi
faire ! Je ne sais pas où vous logez, mais je ne peux que vous conseiller la Dodolola tout près de Corte et de la Restonica. Le propriétaire Martial est un ami et quelqu'un de formidable, en plus
guide de montagne. Il a écrit pas mal de topos et ouverts de nombreuses voies. Vous les retrouverez dans ce que je vais vous envoyer. En plus sa chambre d'hôtes est grandiose (au cas où :-) !
Belle soirée à vous, je vais tâcher de vous adresser ceci dans la semaine. Et a bientôt peut être, faites signes si une fois vous êtes dans le Valais !



berangere 11/03/2013 13:40

Bonjour,
ayant les mêmes sports de passion que vous, je me régale sur votre blog, avec ces vues magnifiques et les commentaires succincts mais clairs.
On part faire des grandes voies en corse prochainement et je voudrais savoir, en plus de Candella di l'Oro, lesquelles vous avez faites et vos meilleurs souvenirs.
Merci pour votre aide et à bientôt,
Bérangère.

Les Chouchoux 12/03/2013 08:57



Bonjour Bérangère et merci pour le message :-) Je ne sais pas dans quelle région vous allez en Corse, à quelle période et combien de temps ? Il y a de quoi grimper dans la Restonica, nous y avons
également fait une longue voie au-dessus des Bergeries de Grotelles, magnifique. Il y a aussi de quoi faire à Bavella, mais ce n'est plus le même coin. Une très belle voie, Symphonie d'automne à
la Pointe des Sept Lacs au-dessus de lac de Mello, mais si vous y allez trop tôt, vous risquez d'être embêtés avec la neige. Comme tu as pu le constater, nous ne sommes pas doués pour l'escalade,
mais si vous êtes meilleurs, il y a de quoi faire. Si tu me donnes la région et votre niveau, je peux vous scanner quelques trucs sympa, j'ai beaucoup de topo et bien sûr ton adresse mail :-)
Belle journée à toi et à tout bientôt



serge 03/03/2013 17:28

j'adore la première photo, elle est superbe.

Archives

À propos

Ce blog est dédié à ma passion de la montagne, que ce soit randonnée, alpinisme, ski de randonnée, escalade, cascade de glace, goulottes ou via ferrata ainsi qu'à mes voyages en Europe et dans le monde. Bonne visite dans mon petit monde de rêve !