Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog est dédié à ma passion de la montagne, que ce soit randonnée, alpinisme, ski de randonnée, escalade, cascade de glace, goulottes ou via ferrata ainsi qu'à mes voyages en Europe et dans le monde. Bonne visite dans mon petit monde de rêve !

10 Aug

Breithorn - 4164 m / Traversée E-W

Publié par Chouchoue  - Catégories :  #Les 4000, #Mont-Rose, #Courses de rocher, #Courses de neige

Après notre magnifique journée d'hier au Castor et notre nuit atroce, nous sommes soulagés de pouvoir enfin nous lever, il est 3h45 ! Nous n'avons pas dormi une minute, mais comme toujours lorsque vient l'heure de partir dans la nuit, les yeux sont grands ouverts et la forme est là !

P1090461

Nous avalons rapidement deux biscottes et partons vers 4h40. Le refuge était plein, mais aucune cordée ne part pour la traversée du Breithorn, toutes se dirigent vers des courses plus faciles.

P1090463

Effectivement c'est une course assez engagée, du moins pour nous, AD+ en haute-montagne, 5 4000 dans la journée, nous nous lançons  dans un gros morceau. Course très variée, nécéssitant des qualités tant en rocher qu'en glace. Corniches au long des parties neigeuses et passages difficiles en rocher, c'est ce que dit le topo :-)

P1090474

Mais nous nous sentons prêts et notre semaine à Chamonix avec Pascal a porté ses fruits. Il nous a fait bossé et maintenant le résultat est là, il n'y a plus qu'à se lancer.

P1090475

Les gardiens nous ont dit que personne n'a fait la traversée depuis là ces derniers jours, nous verrons bien. Nous commençons à marcher dans la nuit d'un pas régulier, il ne fait pas trop froid, mais la nuit a été assez fraîche pour que le glacier regèle.

P1090482

Nous montons donc sereinement en direction du bivouac Rossi e Volante qui se trouve au-dessous de la Roccia Nera. Les quelques rochers sont vite passés et nous commençons à monter la pente raide au-dessus du refuge qui nous conduit à notre premier sommet du jour, la Roccia Nera, 4075 m.

P1090483

Il est 7h20 lorsque nous arrivons, nous somme seuls, il y a deux cordées devant nous, mais qui doivent avoir plus d'une heure d'avance. Elles ont certainement dormi au bivouac.

P1090485

Le jour est levé, le soleil vient nous réchauffer, la vue est grandiose ! D'un côté le Pollux et le Castor où nous étions hier, le massif du Mont-Rose et de l'autre, la course qui nous attend aujourd'hui.

P1090487

Un voyage de 2,5 km entre ciel et terre qui nous attend, peut-être la plus belle arête sur un 4000 valaisan ? Nous continuons notre chemin jusqu'au gendarme 4106 m. L'arête neigeuse est magnifique et les corniches impressionnantes !

P1090489

La montée au gendrame n'est pas difficile, mais c'est du mixte et le petit couloir est en glace. Nous mettons une broche pour s'assurer et arrivons au sommet sans soucis, le deuxième du jour !

P1090491

La première partie de la descente est très aérienne et raide, il faut passer une arête effilée en neige, en pente. Nous sommes hyper concentrés, l'endroit est très exposé et un faut pas n'est pas possible ici, c'est là qu'on voit si la technique de cramponnage est au point :-) L'arête sommitale du Mönch est une autoroute à côté !

P1090498

Enfin, nous descendons encore un peu et trouvons enfin le premier rappel. Nous avons pris une corde de 50 m ce qui nous permet d'être plus tranquilles, car nous avons lu sur le net que c'était limite avec 40.

P1090501

Un deuxième rappel nous ramène sur la neige et nous continuons notre chemin en direction du Breithorn Oriental.

P1090511

A nouveau, l'arête neigeuse est magnifique et nous atteignons le sommet par un passage mixte, versant nord. Il y a du vide, il y a du gaz, mais c'est trop beau !

P1090505

Nous traversons quelques mètres et trouvons un rappel qui nous conduit sur des dalles. Un coup d'oeil en arrière et la vue sur le parcours déjà effectué nous rempli de bonheur.

P1090526

J'attends Chouchou et nous faisons le deuxième rappel qui nous ramène encore une fois sur la neige.

P1090523

Chouchou n'est pas en forme et hésite à continuer. Nous sommes au pied du Breithorn Central, le gros morceau de la journée avec de l'escalade aérienne et soutenue.

P1090540

Mais ce n'est pas un soucis, d'ici nous pouvons nous échapper et rejoindre tranquillement le Petit Cervin par une pente neigeuse. D'ailleurs beaucoup de cordées commencent ici la course et font la demi-travesée du Breithorn.

P1090546

Malgré tout, je vois que ce beau cailloux le titille et il veut aller le voir de près... Je ne vais pas le contrarier et lorsque nous arrivons, mon homme est à nouveau hyper motivé et veut grimper !

P1090554

Ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre :-) Nous arrivons aux difficultés par une vire facile. Un premier ressaut en III nous conduit au pied de la fameuse longueur en IV+.

P1090560

C'est raide, c'est aérien, mais le rocher est magnifique, solide et les prises excellentes. Il y a deux pitons sur 30 m de longueur, mais il est assez aisé de poser un ou deux friends.

P1090563

Chouchou grimpe avec bonheur et sans hésitation, comme quoi nous n'avons pas galéré pour rien à Chamonix, tous les jours en grosses, maintenant on sait pourquoi :-)

P1090570

Arrivés au sommet de la longueur, nous poursuivons sur le fil pour rejoindre le ressaut suivant. C'est le bonheur, nous sommes tout seuls, deux cordées on évité se passage par le couloir à gauche et sont donc devant nous.

P1090578

Mais attention, la course n'est pas encore finie ! Le ressaut suivant est facile, le rocher toujours excellent, c'est du III, pas trop raide. Nous sommes vraiment contents d'avoir continué, cela aurait été un crime d'arrêter :-)

P1090581

Par contre, nous sommes bien entendu trop lents car nous nous protégons trop. Malgré tout, mieux vaut perdre un peu de temps et être bien assurés que de prendre des risques.

P1090586

Il nous reste encore un ressaut à grimper, nous nous enfilons dans une cheminée athlétique, c'est n'est peut être pas le bon chemin, mais enfin nous arrivons au sommet.

P1090598

D'ici une nouvelle arête mixte et très fine nous conduit cette fois-ci aux derniers mètres de grimpe qui nous mènent au sommet du Breithorn Central ! Enfin, nous sommes tout contents, mais déshillusion, ce n'est pas encore l'arête de neige !

P1090596

Et là, il faut reconnaître, nous avons juste envie d'arriver et que cela se termine. Nous avons eu assez de gaz, de mixte et d'arêtes aériennes, nous rêvons de la terrasse ! :-)

P1090604

Malgré tout il faut rester concentrés car il faut encore suivre le fil de l'arête en rocher et grimper un dernier gendarme qui nous barre la route, mais qu'est-ce qu'il fout là ?? :-)

P1090606

Il n'est pas très grand, mais il reste un pas de III+ assez exposé a passer, fort heureusement il y a un piton. Et voilà, les derniers mètres et nous atteignons la dernière arête neigeuse.

P1090609

En jetant un coup d'oeil en arrière, nous nous rendons compte de la course que nous avons faite, c'est assez incroyable pour nous et nous sommes vraiment très fiers de nous.

P1090610

C'est un gros morceau que nous n'envisagions pas de faire seuls il y a encore un mois ! Mais revenons à nos moutons, il faut redescendre, il nous reste peu de temps et nous savons déjà que nous allons rater la dernière benne ! Humpfff la terrasse file dans nos pensées et nous descendons en courant, comme des désespérés :-)

P1090600

Mais nous restons vigilants, car quelques grosses crevasses nous barrent le chemin et ce serait vraiment dommage d'avoir un problème maintenant après la journée que nous avons eue.

P1090608

Nous atteignons le plateau du Breithorn à 16h45, c'est foutu, pas de benne ! A chaque pas, nous nous enfonçons dans la neige, nous essayons de courir, mais c'est trop pénible et nous nous épuisons pour rien.

P1090613

De guerre lasse, nous finissons presque en érrant sur le glacier :-) Nous sommes assoiffés et nous demandons bien où nous allons passer la nuit. Crotte, pour un petit quart d'heure nous sommes bloqués ici.

P1090618

Pas question de redescendre à Ayas et pas question de dormir dehors ! Nous laissons nos affaires par terre et je fais le tour du bâtiment. Je trouve un escalier et là, quelle chance, je vois des gens à travers une vitre !

P1090648

Youpie nous sommes sauvés, nous n'allons pas mourir de froid cette nuit :-) Ce sont les lodges du Petit Cervin et nous trouvons même une chambre de libre.

P1090660

Nous nous ruons sous une douche brulante et nous essuyons avec nos habits sales, pas grave, ça fait trop du bien :-) Nous n'avons pas à manger et buvons du thé en grignottant du chocolat et en admirant le Cervin où se trouve notre cher ami Olivier, grosse pensée pour lui !

P1090679

Pas grave, nous mangerons demain, maintenant c'est l'heure d'aller au lit ! Mais nous n'arrivons pas à dormir et passons une bonne partie de la nuit à parler de la course et à se remémorer ces instants inoubliables.

P1090676

Après quelques péripéties, nous arrivons ce matin à Zermatt et faisons un gargantuesque déjeuner dans une boulangerie avant de prendre le chemin du retour, les yeux et le coeur remplis d'étoiles et de souvenirs merveilleux !

P1090684

Merci Chouchou pour ces deux journées grandioses, pour ces 6 nouveaux 4000 et pour les bons moments partagés. Merci Olivier pour les messages au milieu de la nuit qui font rire quand on ne dort pas et merci Manu pour le travail ce matin !

P1090685

La vie est belle et c'est un cadeau de vous avoir !
Album photos : http://www.leschouchoux.com/album-2097314.html

Topo : http://www.camptocamp.org/routes/54130/fr/breithorn-w-traversee-e-w-du-breithorn

Commenter cet article

Olivier 09/09/2012 18:29

La vie est belle et c'est un cadeau de vous avoir !

c'est bien vrai, et on passe de superbes moments en réel et en wifi :-)))

Chouchoue 09/09/2012 18:48



Merci Olivier :-) on est bien content de t'avoir et Jo aussi. Merci pour tout et pour le soutien cet hiver... et à tout bientôt pour de nouvelles aventures et de bons rires sur l'ordi :-)



Archives

À propos

Ce blog est dédié à ma passion de la montagne, que ce soit randonnée, alpinisme, ski de randonnée, escalade, cascade de glace, goulottes ou via ferrata ainsi qu'à mes voyages en Europe et dans le monde. Bonne visite dans mon petit monde de rêve !