Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est dédié à ma passion de la montagne, que ce soit randonnée, alpinisme, ski de randonnée, escalade, cascade de glace, goulottes ou via ferrata ainsi qu'à mes voyages en Europe et dans le monde. Bonne visite dans mon petit monde de rêve !

29 Jul

Aiguille du Peigne - Arête des Papillons

Publié par Chouchoue  - Catégories :  #Courses de rocher, #Massif du Mont-Blanc, #Escalade - Via Ferrata

Réveil à nouveau assez matinal ce matin pour partir en direction de l'Aiguille du Peigne et de sa renommée arête des Papillons. Nous montons avec la benne en direction du Plan de l'Aiguille et commençons à marcher dans la fraîcheur.

P1080230

Le soleil n'est pas encore là et quelques nuages sont accrochés sur les sommets, mais il va faire beau. La météo annonce d'éventuels orages en fin de journée, mais pour l'instant nous sommes tranquilles.

P1080231

La marche d'approche n'est pas trop longue et quelques gradins rocheux nous conduisent sur une terrasse à l'attaque de la voie. Chouchou est motivé à grimper en tête, du moins tant qu'il le peut, Pascal prendra le relai au moment venu :-)

P1080246

Nous continuons dans l'objectif de la semaine, grimper en grosses, mais nous avons tout de même les chaussons dans le sac au cas où !

P1080272

Le départ offre plusieurs possibilités et Chouchou opte pour la droite et monte dans un dièdre avec des feuillets pas trop difficile. Il est à l'aise et tout se passe bien pour lui.

P1080278

Il fait un relais un peu plus haut et nous le rejoignons sans soucis. Le rocher est excellent est passe pour l'instant très bien avec les grosses chaussures.

20120725 091720

Nous n'avons encore pas trop l'habitude de coincer nos pieds dans les fissures, mais il faut reconnaître que c'est efficace et que ça ne lâche pas ! Pascal nous donne des conseils avisés et ça marche vraiment :-)

P1080335

Chouchou continue son chemin tranquillement en passant au mieux jusqu'au pied d'une grosse fissure raide. Le passage n'a pas l'air évident, c'est maintenant qu'il faut mettre en pratique les conseils de notre ami :-)

P1080354

Un ficelou un peu pourri nous se trouve sous un bloc coincé, de quoi assurer la sortie. C'est physique et du 5a en grosses, dans du granite compacte, pas si évident.

P1080359

Mais ça passe plutôt bien, il faut juste faire confiance aux pieds comme toujours ! Un petit passage aérien mais pas dur nous conduit au pied d'un ressaut plus raide.

P1080349

Chouchou toujours à son aise continue sans trop de soucis et se fait bien plaisir ! Par chance il y a peu de monde dans cette grande classique généralement très fréquentée.

20120725 110039

Nous avons juste deux jeunes qui grimpent plus ou moins en même temps que nous et cela complique parfois les choses, attention au tricotage de cordes !

P1080367

Nous arrivons bientôt à la fameuse brêche au pied du ressaut raide avec le pas en 5c+, Chouchou laisse donc volontiers sa place à Pascal qui passe bien sûr sans même rien voir.

P1080388

Il nous met une sangle pour faire une pédale, mais ce n'est pas si facile pour nous. La sortie n'est pas évidente non plus et Chouchou met encore un friend pour se tirer dessus. Faut bien que ça serve aussi à ça ces trucs :-)

P1080389

Nous patinons un peu, mais ça passe quand même. Il faut dire que les prises ne sont pas grandes et qu'avec les grosses c'est assez rude, mais enfin nous ne craquons pas et laissons les chaussons au fond du sac :-)

P1080391

Encore quelques mètres et nous pouvons souffler un peu, la voie traverse sur la gauche par de jolis feuillets, enfin du répis :-)

P1080418

Nous arrivons pour quelques instants au soleil avant de repartir à l'ombre pour continuer à grimper jusqu'à une brêche. Nous nous retrouvons un peu ennuyés pas la corde des deux jeunes, tant et si bien que le premier à mis un friend par dessus la nôtre, bref c'est le bordel pour ne pas dire autre chose.

P1080413

D'autant qu'ils ont une corde à double de 60 m et que ç'est le foutoir. Chouchou s'énerve à juste titre et Pascal leur dit fermement soit de passer et de se grouiller, soit de rester derrière et d'attendre, ce qu'ils feront.

P1080426

Nous rejoignons notre ami dans la brêche au pied de la troisième tour. Nous laissons passer un sympathique guide allemand et son client et continuons notre chemin.

P1080433

Deux pas de désescalade et il Pascal monte une grosse fissure, tandis que nous traversons dessous pour atteindre une nouvelle brêche. Il Fait toujours beau, nous sommes toujours en forme et nous faisons vraiment plaisir !

P1080440

En plus nous sommes maintenant tranquilles et je pense que c'est une chance d'avoir tout juste 3 cordées sur cette course un jour de juillet !

P1080449

Nous nous installons tranquillement au pied de la troisième tour, pause pipi pour les uns et sandwich pour les autres, chacun son choix :-) Le départ de ce ressaut est magnifique, une fissure sur une superbe dalle et de beaux pas en dülfer.

P1080463

De plus nous commençons à être vraiment à l'aise avec nos grosses chaussures et les coincements de pieds commencent à se faire sans réfléchir !

P1080471

La sortie est plus raide et il faut chercher un peu les prises, mais nous trouvons tout ce qu'il nous faut. Nous avons vraiment beaucoup de plaisir à grimper ici dans ce cadre grandiose.

P1080472

Malgré tout il faut reconnaitre que certains passages sont soutenus pour nous et que les cotations que nous avons trouvées sur internet ne correspondent pas trop au topo papier que nous avons, elles sont clairement en-dessous.

P1080478

Je l'apprendrai à mes dépends après le passage de la fameuse boîte aux lettres, mais je ne le sais pas encore :-)

P1080480

Il nous reste une superbe longueur pas trop soutenue, mais toujours bien raide, je crois que c'est le charme du granite de Chamonix, il faut s'y faire. C'est raide et athlétique et il faut y aller :-)

P1080491

Cette superbe longueur va nous conduire au passage de la boîte aux lettres où je rejoins Pascal toute confiante et contente. Il fait beau, on se fait plaisir et on a fait le plus dur !

P1080488

Sauf que lorsque je passe le trou et que je vois le mur raide et lisse devant moi je déchante vite ! :-) Euh... Pascal, c'est plus dur qu'avant ce truc ?? Mais bien sûr qu'il me répond c'est du 6a... humpffff mais comment je vais passer ??!!

P1080494

Petit moment de solitude en attendant Chouchou. Je cogite déjà tandis que mes deux hommes sont tout tranquilles. Pfff et c'est trop tard pour mettre les chaussons, nous sommes engrebonnés les uns sur les autres, pas de place pour changer.

P1080497

Pascal tranquille me montre le pas, il faut tirer la sangle, ouai, ça j'y avais déjà pensé depuis un moment ! :-) Rah quand je pense que sur internet c'est écrit 5b !! Je regarde plus les topos à l'avance :-)

P1080501

Notre ami monte en deux minutes et mon tour arrive. J'essaie tant bien que mal de mettre mon pied sur un gratton, tu parles il faut le microscope pour le voir et en plus ça zippe chaque fois.

P1080502

J'ai les bras en compote et je regarde Chouchou désespérée... voilà c'est fini, je vais passer la nuit ici pendue à la corde :-) C'est sans compter l'aide de Pascal qui me treuille et j'arrive tant bien que mal à sortir de ce pas. Mais ce n'est pas tout à fait fini, il faut encore monter et traverser pour rejoindre enfin des feuillets faciles.

P1080518

J'arrive vers Pascal en apnée totale, il se fout bien de moi. Chouchou passe mieux le départ, mais s'embête à enlever une sangle. Ah on fait une belle équipe de bidochons :-)

P1080506

Enfin, nous voici tous arrivés, ouf ça c'est fait ! Maintenant je sais pourquoi je vais aller grimper plus souvent le soir et en grosses ! :-)

P1080524

Il reste une longueur pas trop dure pour terminer la voie, mais le ciel commence à se charger et nous décidons de descendre. De toute façon le plus dur est fait, pour nous c'est ok.

P1080528

Nous tirons deux rappels pour atteindre le couloir que nous descendons ensuite en marchant. Pascal nous propose un "raccourci", nous dirons plutôt un chemin à bouquetins, sauf que nous n'avons pas de corde !

P1080529

Mais enfin c'est vrai que nous gagnons du temps et rejoignons exactement le point de départ de ce matin. Nous descendons ensuite tranquillement jusqu'au Plan de l'Aiguille d'où nous regagnons Chamonix en benne.

P1080544

Voilà une journée qui fut absolument magnifique et dont nous nous souviendrons longtemps ! La couse est superbe, le rocher solide, mais il ne faut pas sous-estimé les cotations et prendre les choses au sérieux surtout lorsque l'on n'est pas bon grimpeur :-)

P1080545

Nous aurions tout pu faire en tête à part deux passage, quoi que le premier en 5c+ aurait peut-être passé en trichant, mais l'autre non, quoi que... peut-être en chaussons :-)

P1080549

Aller, il est temps d'aller prendreun apéro bien mérité et de se préparer pour la journée de demain ! Un grand merci à toi Pascal pour ces instants superbes et de nous avoir motivés à garder nos grosses chaussures, ce dont nous sommes tout de même fiers :-)

Album photos : http://www.leschouchoux.com/album-2094328.html  

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce blog est dédié à ma passion de la montagne, que ce soit randonnée, alpinisme, ski de randonnée, escalade, cascade de glace, goulottes ou via ferrata ainsi qu'à mes voyages en Europe et dans le monde. Bonne visite dans mon petit monde de rêve !