Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog est dédié à ma passion de la montagne, que ce soit randonnée, alpinisme, ski de randonnée, escalade, cascade de glace, goulottes ou via ferrata ainsi qu'à mes voyages en Europe et dans le monde. Bonne visite dans mon petit monde de rêve !

24 Aug

Grand Combin - 4314 m / Arête du Meitin

Publié par Les Chouchoux  - Catégories :  #Les 4000, #Courses de rocher

Deux jours de repos après notre ascension du Dom des Mischabel et nous voici en route pour une nouvelle grande course, le Grand Combin. Ce géant composé d'une imposante masse de rochers et de glace éternelle trône parmi une série de cîmes nettement plus modestes, tel un roi sur son royaume.

Il culmine à 4314 m d'altitude, entre le Val de Bagnes et le Val d'Entremont et est le plus haut sommet situé entre le Mont-Blanc et la Dent-Blanche. Il est constitué de 3 sommets de plus de 4000 m, le Combin de Valsorey 4184 m, le Grand Combin de Grafeneire 4314 m et le Combin de Tsessette 4135m.

Nous effectuerons l'ascension par l'arête du Meitin, voie paraît-il la plus sûre pour y accéder, avec notre cher guide et ami Jean-Marc.

C'est ainsi que nous partons samedi matin, sans trop nous presser, en direction de Bourg-St-Pierre où nous laissons notre voiture afin de nous rendre à la très jolie cabane de Valsorey, perchée sur un éperon rocheux, au pied de la face sud du Grand Combin.

Nous empruntons tout d'abord un large chemin avant de rejoindre le petit sentier qui monte doucement sur la gauche de la rivière Valsorey et la vallée s'ouvre progressivement, barrée au fond par les Aiguilles de Valsorey.

Nos jambes sont lourdes car nous n'avons pas encore récupéré complètement du Dom. Mais enfin, la motivation est grande et nous continuons notre route.

Après environ une heure de marche, le chemin bifurque sur la gauche en direction de la cabane de Valsorey, alors que de l'autre côté de la rivière il part en direction de la cabane du Vélan.

Plus loin  il se sépare à nouveau. Deux choix s'offent à nous : le sentier ou les échelles.

La décision est vite prise et nous optons pour les échelles, ce qui rend l'itinéraire plus court et nous évite de faire un grand détour pour passer au dessus de la barre de rocher.

Nous nous retrouvons ensuite sur un joli plateau d'où une montée raide nous mène aux Grands Plans, un autre replat d'où nous pouvons voir la cabane sur son promontoire rocheux  devant le Combin de Valsorey et l'arête du Meitin à gauche. Toutefois, le chemin est encore long et nous ne sommes pas au bout des 1200 m de dénivelé.

La dernière pente, faite de gros blocs d'éboulement et de caillasse, est assez soutenue et nous conduit enfin à notre but du jour.

Nous sommes heureux d'être enfin arrivés et je me demande bien comment je vais faire pour gravir le Grand Combin avec des jambes qui font mal à chaque pas !

Enfin, chaque chose en son temps et après avoir fait connaissance avec Isabelle la formidable gardienne, nous nous installons tranquillement avant de manger.

L'accueil d'Isabelle est remarquable et à part à la cabane de l'A Neuve, nous ne connaissons pas d'autre gardien si charmant et disponible. Par ailleurs, elle cuisine remarquablement bien et Chouchou mange une délicieuse omelette pendant que je savoure la meilleure tarte que j'ai mangé de ma vie ! Tout ceci à 3037 m d'altitude !

La cabane étant enveloppée dans les nuages, nous passons le reste de l'après-midi à faire la sieste, seuls dans le dortoir.

Comme d'habitude la soirée passe vite. L'ambiance est animée et bon enfant entre nous trois. Je vais aider Isabelle et sa sympathique aide à faire la vaisselle pendant que les hommes discutent de la stratégie du lendemain :-)

J'ai droit à un bon génépi comme récompense et moi qui ne bois jamais d'alcool, je dois reconnaître qu'il est délicieux, légèrement sucré !
Grand-Combin-23-23-aout-2009N7526.jpg
La nuit se passe comme la plupart du temps mal, et j'entends mes "deux hommes" ronfler comme des bienheureux ! grrr...

Enfin à 3h00 nous nous levons discrètement, nous avalons en vitesse un petit truc et nous filons avant tout le monde.
Photo-019.jpg
Il a été convenu que Chouchou fasse le guide et Jean-Marc et moi les clients... pénibles parfois :-) Le but étant que nous progressions afin de pouvoir faire ce genre de course seuls et de ne pas simplement suivre bêtement notre guide.

Chouchou prend donc les choses en main et nous montons directement au-dessus de la cabane en suivant les cairns. De là nous traversons le glacier sur la droite avant de rejoindre le chemin fait d'éboulis qui nous mène au départ de l'arête du Meitin.

Il fait tout juste jour lorsque nous attaquons l'arête et la vue sur le massif du Mont Blanc et sur le Mont Vélan est magnifique.

L'arête du Meitin est faite de trois ressauts rocheux avec parfois quelques beaux passages d'escalade (III ou IV), mais souvent de la caillasse et des éboulis. Il faut faire très attention à ne pas jeter des pierres sur les cordées suivantes, mais également à ne pas en recevoir !

L'itinéraire n'est pas facile à trouver, et c'est sans doute la plus grande difficulté de la course. Il y a paraît-il 40 spits, nous en avons tout de même vu 16 ce qui est apparemment déjà pas mal :-)

Mais enfin, Chouchou mène très bien sa cordée et ses deux clients sont très contents. Notre cher Jean-Marc, qui pour une fois n'a pas de travail, est particulièrement en forme, je dirais même déchaîné ! Il chante, pas autant bien qu'il ne ronfle (Tu m'excuseras mon ami :-), il râle, il parle, fous-rires garantis !

La montée se passe bien et Chouchou trouve relativement bien son itinéraire. C'est ainsi que nous arrivons en vue de la croix du Combin de Valsorey.Petite pause au sommet pour admirer la vue grandiose et mettre nos crampons

Le sommet principal, le Combin de Grafeneire, est devant nous et il nous reste environ 45 minutes de marche sur le glacier pour y accéder.

Nous devons tout d'abord descendre un peu sur le Combin de Valsorey avant de remonter une pente pas trop raide et d'atteindre le sommet. J'arrive tout de même au passage à passer ma jambe dans l'une des seules crevasses que nous croisons...
Photo-034.jpg
Arrivés au sommet, nous sommes impressionnés par la vue à 360 degrés que nous avons ! La plupart des 4000 des Alpes, du Cervin à la Dent-Blanche, en passant par le Mont-Rose, le massif des Mischabel et j'en passe.
Le massif du Mont Rose au fond
Les Alpes Bernoises et plus près de nous la Ruinette, le Mont-Blanc de Cheilon, les Aiguilles Rouge d'Arolla, le Pigne, etc... Juste devant, le Petit Combin que nous avons fait l'année dernière par son arête centrale, le Combin de Corbassière...
Photo-090.jpg
Nous avons énormément de chance, il n'y a pas de vent et la température est vraiment agréable. Après les bisous d'usage et le délire qui continue, nous devons nous résoudre à redescendre, même si nous n'en n'avons aucune envie !

Jean-Marc excelle dans son rôle de client pénible et qui n'en peut plus, on se tord de rire et les autres cordées doivent se demander quel genre de débiles nous sommes ! :-)  Au passage j'en profite pour refaire un coucou à la même crevasse que tout à l'heure... ben oui, y a des jours où on a deux bras et deux jambes gauches !!

De retour au sommet du Combin de Valsorey, l'arête est sous nos yeux et la longue descente commence.

L'itinéraire est moins facile à trouver qu'à la montée et nous apprécions d'avoir notre Jean-Marc avec nous ! Nous sommes toujours très prudents et faisons bien attention à ne pas faire tomber de pierres ! Enfin, nous sommes rassurés de voir que certaines cordées cherchent aussi leur chemin !

La descente est assez pénible et longue. La fatigue se fait sentir et j'arrive bien sûr à chuter ! C'est la troisième fois de ma vie et de la journée que je vois l'utilité de la corde et je l'apprécie vraiment. Enfin, rien de grave, un ou deux bleus pour demain sûrement :-) Mais heureusement que Jean-Marc est là !


Nous apprécions les quelques passages où le rochers est bon et stable et devons juste faire un rappel à un endroit.


La suite se déroule sans problème et nous arrivons à la cabane heureux de notre journée et fiers d'avoir gravi cette imposante montagne que nous voyons de partout et qui fait la fierté des Bagnards !

Isabelle nous a gardé de sa fameuse tarte et nous l'apprécions encore plus qu'hier !! Après une bonne pause et avoir préparé nos affaires, nous devons tout de même songer à rentrer !
Photo-114.jpg
Le chemin est encore long, mais si quelques nuages apparaissent sur les crêtes, il fait beau et nous marchons dans un endroit magnifique et sauvage, ce qui nous fait un peu oublier notre fatigue !
Photo-124.jpg
Malgré tout c'est un bonheur de voir enfin notre voiture et d'enlever ces grosses godasses et de poser nos sacs, après 1300 m de montée et plus de 2600 m de descente ! On se demande bien comment peuvent faire les guides pour enchaîner des journées pareilles, car pour nous, le Dom et le Grand Combin dans la même semaine c'est énorme :-)
L'arête du Meitin à gauche
Nous sommes vraiment heureux d'avoir encore pu passer deux jours magnifiques dans ces montagnes que nous aimons tant et d'avoir pu aller sur ce sommet qui nous faisait tant rêver et que nous ne pensions pas pouvoir gravir il y a encore quelques mois.

Un tout grand merci à notre cher Jean-Marc, le meilleur guide du monde ! Petite pensée pour lui qui remonte aujourd'hui à Valsorey :-)

De notre côté, à notre retour nous avions décidé de ranger nos crampons et nos piolets pour cette année, mais aujourd'hui déjà, nous parlons d'une nouvelle course :-)

Enfin, cette semaine et le we prochain ce sera de toute façon repos et ensuite... ??? :-)

Album photos : http://www.leschouchoux.com/album-1446998.html

Coordonnées de Jean-Marc : http://www.multiactivites.ch/

Cabane Valsorey : http://www.valsorey.ch/page/index.php?idp=

Itinéraire : http://www.valsorey.ch/page/rwi-pgs-page-lg-friso-num-friso_grco.html

Itinéraire : http://www.camptocamp.org/routes/53778/fr/combin-de-grafeneire-arete-du-meitin

Commenter cet article

Barni 25/08/2009 09:45

Salut
Encore une belle course avec de belles photos. J'avais tenté la montée en aout 2008 mais avec des conditions catastrophique. On avait du s'arrêter au sommet du Combin de Valsorey et redescendre par la face Nord. Du coup ça fais plaisir de voir la vue du sommet au travers de vos images.
Bonne semaine
Christophe

Chouchoue et Chouchou 25/08/2009 14:40


Salut christophe,
j'ai vu que vous avez encore fait de belles courses ces derniers temps ! ça m'a fait plaisir de voir la vue de la dent blanche car lorsque nous y étions... ben à part des nuages et nos crampons
nous n'avons pas vue grand chose :-)))))) dis-moi, j'ai vu que tu as fait la Maya. peux-tu me donner des renseignements ? de où faut-il partir, est-ce bien équipé ? quelle est plus où moins la
cotation ? comme on est pas doués, on ne veut pas s'aventurer n'importe où.. mais d'après les photos ça à l'air d'aller... tu peux m'écrire si jamais ici : crinette@bluewin.ch
mille merci et toute belle journée à toi


Archives

À propos

Ce blog est dédié à ma passion de la montagne, que ce soit randonnée, alpinisme, ski de randonnée, escalade, cascade de glace, goulottes ou via ferrata ainsi qu'à mes voyages en Europe et dans le monde. Bonne visite dans mon petit monde de rêve !